Mon premier prétendant

Ce message est à destination de Stéphanie (ADASEA) qui fantasme depuis plus d’un mois sur les grands noirs de l’île… Bon, je ne suis pas au Kenya, alors ils ne sont pas tous grands et noirs, mais j’en ai repérés quelques uns (notamment à la cascade en bandeau, qui faisait le beau à sauter dans l’eau à 15°C, j’ai pas osé le prendre cash en photo)…

Revenons-en à mon prétendant n°1 : Michel.
Je l’ai rencontré en allant au boulot, car il est en train de récolter sa canne-à-sucre à côté de la route où je passe pour aller au travail. Il m’a fait des grands signes pour je lui dise bonjour, et comme, ma foi, je suis censée travailler sur la canne à la Réunion, j’allais pas dire non.

Donc c’est un peu comme mes prétendants de la Loire, sauf qu’au lieu de quota laitier, on parle en hectares de canne. Michel, 49ha, veuf à ce qu’il dit, 30 ha de canne (% FVD ??) et le petit détail qui me fait vibrer : un pick-up.

Bien sympa, je lui ai expliqué qu’il était un peu vieux (et gros) pour moi, mais il a rétorqué « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs cari ». C’était très drôle de discuter avec lui, moi, en tant que Zoreil, je lui ai fait repéter 5 fois les mots créoles. Le lendemain il m’a offert une main de bananes créoles (pour me demander la mienne ?).

On doit aller déjeuner ensemble (et plus car c’est « son fantasme avant de mourir » LOL). Mais ça va, il est pas trop pressant, je pense que j’aurai pas à m’enfuir en courir si jamais je vais manger avec lui.

Tout ça pour dire que draguer est assez facile ici (vous avez cru que j’allais vivre dans un endroit où je ne me fais pas draguer ??) mais j’ai pas encore trouvé LE GRAND NOIR qui fera frémir Stéphanie de jalousie.

Pour ce qui est des créoles de mon âge, c’est assez difficile de lier contact ailleurs qu’à un coin de rue, car je bosse qu’avec des zoreils. Une métropolitaine rencontrée en soirée sortait avec un créole métisse… elle a intérêt à garder un oeil dessus, je suis sûre que les autres se l’arracheraient.

Je n’ai malheureusement pas le courage ni l’impolitesse de me lancer dans un diaporama de tous les types de gens qui habitent l’île, mais croyez moi, c’est un melting pot, comme on dit !

– créoles métissés
– créoles blancs
– zab (blonds vénitiens)
– zarabes
– malbars
– cafres
– tamouls
– chinois
– mahorais
– comoriens, etc…

et oui, les Réunionnaises sont TRES belles ! Il y a même un concours de beauté dans le supplément du Quotidien de l’île, le mardi, qui engendre beaucoup de débat à table (5 mecs pour 2 filles, on n’a pas trop voix au chapitre…)

prochain prétendant la semaine prochaine (moins vieux j’espère).

Publicités
Cet article a été publié dans Textes divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mon premier prétendant

  1. lucie dit :

    épouse le direct!
    un kat kat ca vaut de l’or!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s