La suite du transsibérien

J’ai conscience de vous avoir délaissé, mes chers lecteurs ! D’autant plus que vous ai habitués à des notes fréquentes auparavant… Je reprends donc l’écriture de nuit dans le train (c’est tellement pratique une tablette : pas besoin de se cacher avec une frontale). Quasiment tout le monde dort, car il est tard : 21h51 à l’heure de Moscou ou de La Réunion,  seulement 19h51 en métropole mais déjà presque minuit à l’heure d’Ekaterinbourg, d’où nous sommes partis  tout à l’heure (à 15h51, heure de Moscou) et déjà demain à Omsk, où nous arriverons demain matin. A la gare, l’horloge affichera 6h01, heure de Moscou, mais il sera 9h01 en heure locale. Vous suivez ? Nous à peine, d’autant qu’en passant la frontière kazakhe, nous reperdrons cette heure gagnée, alors même que nous aurons voyagé vers l’est, en direction de Pavlodar, où nous arrivons le 18, pour le mariage le lendemain.  

Que vous conter de mes impressions ? Le train, présentement ! C’est un douillet cocon qui nous emmène ailleurs et nous fait changer de continent sans changer de place, bien calés dans nos draps tous propres et si bien repassés. C’est un partage d’intimité,  et comme dans tout partage, il faut donner et recevoir. C’est une splendide occasion de regarder les gens dormir et vous savez que j’adore ça ! C’est un bout de Russie qui s’installe autour de vous puis se range et s’en va au matin, ou même qui est discrètement partie lors d’un arrêt nocturne et vous laisse avec votre surprise, mais également la fin d’un paquet de biscuits et quelques sachets de thé généreusement déposés sur la tablette. C’est incroyable et très rapidement attachant.  

Que vous raconter de nos visites ?  J’ai pu voir ou plutôt apercevoir les trois plus grandes villes de Russie, dans l’ordre Saint-petersbourg sa tête (haute, fière,  bien apprêtée), Moscou son coeur (chamboulé et tiraillé suite aux histoires déchirantes qu’il a subi) et Nijni-Novgorod, son portefeuille (bien fourni de différentes devises, mais au cuir craquelé, signe qu’on est attaché à ce portefeuille et qu’on ne le changera pas facilement). Depuis, on visite les villes plus à l’est, alternant train de nuit et hostels, la version récente des pensions de familles. Les villes ont de moins en moins de vielles pierres (ou briques !), de plus en plus de vieux bois et nous avons de plus en plus envie de nature. Ganina Yama, lieu de sépulture sauvage de la dernière famille impériale russe (de 1918 à 2000 et quelques), nous a servi de bon prétexte historique pour aller admirrer et ressentir le calme de la magnifique forêt mixte de bouleaux et pins.  

Et puis on s’amuse à comparer notre voyage à celui de Michel Strogoff (ma lecture, vers 1850) et à celui d’Albert Thomas (lecture de Lénaïc, 1905). Comme je vous l’annoncais, ce jeudi soir nous traversons une nouvelle frontière et festoyons le samedi ! On s’était dit qu’il fallait qu’on (ré)apprenne à boire de la vodka, mais nous ne l’avons pas fait alors advienne que pourra !   Retour en Russie prévu pour moi le 4 août, d’Almaty à Novossibirsk (35 heures de train !!).  

Suite : bien arrivés à Pavlodar en avance sur le troupeau de français, qui récupèrent de leur long voyage, et se préparent à affronter tous les toasts du mariage ! Les festivités s’annoncent mouvementées car Xavier doit d’abord « acheter sa femme » à la famille, avec des épreuves et des petites coupures. Puis au mieux du dîner, il devra s’attendre à se la faire voler par ses amis et devra la retrouver ! On l’aidera dans ces jeux, même si on va par ailleurs balancer des vieux souvenirs en vidéo !! J’essaierai de filmer ou de prendre des photos. Bon week-end !

Re suite : plein de traditions et d’événements à raconter sur le mariage, mais ça sera mille fois mieux avec des photos ou vidéos à l’appui donc je laisse ça pour plus tard ! J’enchaîne direct avec Almaty et le Kirghizstan car j’ai pleinde jour en retard…

Publicités
Cet article a été publié dans Russie, Voyages extra-insulaires. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s