Le bilan et le changement

Bon, alors, il faudrait quand même que je fasse un peu mon bilan du voyage, non ?
Parce que je suis revenue depuis un mois et demi déjà !
Je n’ai toujours pas trié les 5000 photos ramenées et me suis engagée auprès de moi-même pour les reprendre dans deux livres photos dont le texte serait les articles de ce blog. La parution du premier tome a désormais une date officielle : les calendes grecques.

Mais qu’ai-je fait depuis ? Bu du champagne sur la plage dans le lagon pour le 1er janvier 2015, mais là n’est pas le sujet. J’ai surtout survécu à la fatidique date du 5 janvier 2015, date à laquelle j’ai replongé dans les miasmes du monde du travail et dans ma routine hebdomadaire. « Pas si pire » cette reprise, voire attendue, pour reprendre une vie « normale », dans laquelle j’ai un chez moi, des collègues, des amis, des choses à faire (plus qu’à visiter), des bars fétiches et d’autres à essayer, des envies de sport, de culture et plein, plein d’autres choses encore. Ah oui, aussi un monde dans lequel j’ai plus que 2 pantalons et 5 tee-shirts. Ça paraît futile comme ça, mais c’est important !!

Alors c’est ça du coup, me replonger dans ma routine comme avant d’être partie ? Comme si rien n’avait changé ? Ça servait bien de faire 25 000 kilomètres, alors !

carte générale

AmSud

Non, je pense que c’est reprendre avec joie ma routine, parce qu’elle me plaît, me correspond et m’a manqué. Mais y ajouter des nouvelles choses, que j’ai vues aussi indispensables pendant mon voyage :

  • Continuer à méditer (aie aie aie ouille, c’est très difficile de s’y tenir !)
  • Reprendre l’impro, parce qu’au moins je me retrouve avec des gens aussi bizarres que moi, comme un peu l’Amicale des joyaux schizophrènes tous les lundi soirs.
  • Revoir mes amis avec plaisir (corollaire : ne pas me forcer à voir les autres, SORRY !)
  • Continuer à faire du sport, dans la si belle nature réunionnaise
  • Prendre du temps pour soi, tous les jours et toutes les semaines. Il n’est pas sain d’attendre le « bout du rouleau » pour faire sa retraite du monde ou d’attendre de partir en voyage pour prendre du recul. La résolution pour 2015 (et 2016, 2017 et sans doute 2032), c’est de garder cette sérénité et ce recul que j’ai acquis et cultivés en voyage pour ma vie quotidienne.
  • CRÉER ! Oui, alors là du coup, c’est un peu la découverte du voyage. Soi-disant, on est scientifique OU artiste / créatif. Ben non, c’est débile ces cases hermétiques ! Je crois qu’on a tous besoin de créer de temps à autre. Jardiner, bricoler, coudre, tricoter, préparer un spectacle ou un voyage, faire de la musique, écrire, etc. C’est quelque chose qui m’a beaucoup marqué et manqué pendant mon voyage, malgré mes articles de blog et mes colliers de graines tropicales (oui, oui, je fais des colliers, du moins quand j’ai 30 heures de bus).
  • ÉCRIRE !! C’est dans la suite logique du point précédent et ça répond aussi à de belles remarques de belles personnes qui aiment me lire et souhaitent continuer à le faire…

Mais écrire sur quoi alors ? Sur un truc que je connaisse un peu, qui ne soit pas trop trivial et qui puisse intéresser certains. Qui soit aussi en lien avec mes compétences, mes goûts et mon éthique. Qui soit encore avec le même style « oral » et nonchalant, parce que bon, c’est pas maintenant que je vais me guinder dans mon écriture, j’ai repris mon travail pour cela…

Voici donc une nouvelle ère de ce blog (cette expression est géniale, on a l’impression que je vais lancer un nouveau produit médiatique attendu par un tiers de la planète) consacrée à des chroniques écologiques qui se voudraient pas trop rébarbatives.
Elles sont couplées à une nouvelle création à laquelle je prends part, une émission de radio : Le joyeux bordel de la mère Jacqueline, enregistrée entre copains, « dirigée » par mon amie Vannick et diffusée sur Radio LGB. LGB ne signifiant – hélas ! – que Lycée Georges Brassens. Comme ça, je serai obligée de rédiger souvent, sinon la mère Jacqueline ne m’invitera plus à chroniquer.

J’essayerai de garder une certaine rigueur scientifique, qu’on a essayé de m’inculquer pendant mon cursus, avec des sources identifiées et recherchées (Google Scholar, Academia et autres) que j’essayerai de citer. Mes modèles étant entre-autres http://tumourrasmoinsbete.blogspot.fr/ et Bridget Kyoto, qui était dans le magazine Causette. Je veux bien essayer de mettre des notes de page de pages pour supprimer toutes ces parenthèses anarchiques et archaïques (mais que j’aime tant !! (ouch, les vilaines ! (et en plus elles s’imbriquent entre-elles : illisible ! J’essaye d’arrêter…))).

Comme je fais encore ce que JE veux sur MON blog, ben il y aura sans doute des récits de voyage, de randonnées (et de courses en montagne ?) ainsi que des billets d’humeurs comme le précédent, quand j’ai envie de vous vomir par écrit ce qui me touche.
Sachez que désormais mon blog est référencé sur les moteurs de recherche et anonyme (parce qu’il y aura sans doute des prises de position fortes sur des cas réunionnais et sans doute un peu tendancieuses par rapport à mon boulot).

J’espère que tout cela vous plaira, et j’entends à ce qu’il y ait un peu plus d’échanges aussi, mais ça il faudra voir comment on peut faire. Les commentaires et mon mail vous attendent. Je suis toute ouïe sur vos propositions sur la forme, le fond ou les sujets à traiter.

Les chroniques à venir très bientôt :

LE TOUT NOUVEAU MONDE, sur la pollution plastique des océans    (chronique du Joyeux Bordel du 02/02/2015)

PCB, INUITS ET OURS POLAIRES, inspiré par un article de blog de P. Barthélémy, journaliste scientifique

ET VOUS NE TROUVEZ TOUJOURS PAS QUE ÇA CHAUFFE ?, sur les statistiques du climat et un gros MERDE à Claude Allègre.

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques écologiques, Textes divers, Voyages extra-insulaires, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le bilan et le changement

  1. Amandine dit :

    Bien ! Jolies résolutions de ce début d’année ! Ca fait plaisir de lire de tes news et de voir que tout se passe bien. J’aime beaucoup tes ressentis de voyages, et d’après voyage, tu évoques bien ce que nous apporte ces kilomètres, même si on reprend notre routine habituelle après, on la reprend différemment, et mieux !
    Des gros bisous de chez nous sous tout plein de neige, je ne fais pas beaucoup de virages en ce moment, mais si j’en fais, promis j’en ferais pour toi !
    A bientôt !!

  2. jmreboul dit :

    Je suis sûr que nous ne serons pas déçus et que le talent naissant va s’épanouir …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s