Printemps de vie

Je pars ce soir pour trois semaines de vacances. Rarement je les ai autant attendues, ou du moins il y a bien longtemps que je n’ai pas été en souffrance comme ça, en sursis.

Mon activité partielle est terminée au boulot, et je dois donc être 5 jours sur 7 au travail, enfermée devant un ordi, à rédiger des rapports pompeux sur des missions qui ne m’intéressent plus guère.

Dans les dernières semaines, les intempéries ont provoqué des bouchons monstres sur l’île, et ont fait déborder mon vase… Merde, je vis à La Réunion, et ce serait pour être devant un ordi, dans une salle de réunion climatisée ou suant dans les bouchons ? Est-ce pour cela que je suis venue ?

Il y a un an, en revenant de voyage, je me suis satisfaite de mon emploi salarié, la sécurité, avec une bonne ambiance et une éthique correcte. Je n’éprouvais aucune envie de « monter ma boîte », pour moi ce n’était que des contrariétés, 7 jours sur 7… Aujourd’hui, je commence à croire que le job (ou la vie) de mes rêves n’existe pas, car je dois le créer…

Je suis à une charnière de ma vie, préférant les hésitations de la trentaine à la crise de la quarantaine. J’ai l’impression que tout est possible et que de plus en plus d’amis sautent le pas. Merci à eux (Mayouma, Johan, Sébastien, Julien, Alice, Gwenn et même Mathilde) de montrer qu’on n’est pas ingénieur pour la vie et que, sans cracher dans la soupe, on a le droit de vouloir quelque chose d’autre pour notre vie. Et que rien n’est figé, et rien n’est impossible ! Ainsi, je m’en vais 3 semaines en Asie réflechir à mon avenir… professionnel, mais ceci déterminant sans doute d’autres choses.

Il y a quelques semaines, rentrant chez moi du travail dépitée (en voiture sans doute, car le vélo a cette magique faculté de gommer le négatif), j’ai pris une feuille, des stylos et j’ai commencé, comme dit Jean-Max, à « créer ma réalité ». Mais comme je ne connais pas l’étendue des possibles et comme j’aimerais prendre mon temps pour ne pas me tromper, je vous invite à me proposer des idées, par mail, ou en commentaire ici, pour ma nouvelle vie.

Voici donc un « brain storming », avec 5 grandes valeurs qui me tiennent à coeur, en noir, en bleu mes compétences et en gris ce que j’aime faire. J’ai une petite idée déjà, mais je pense que collectivement vous pourriez m’enlever mes oeillères et élargir mon champ des possibles !

BrainStorming.jpg

Rendez-vous dans trois semaines donc pour débriefer, et avant 2017 pour la mise en pratique !! (PS : je vous aime, merci de m’avoir lue).

Publicités
Cet article, publié dans Textes divers, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Printemps de vie

  1. David dit :

    Moi, je te verrai bien professeur sans frontières en classe verte permanente 😉

    Puissent tes pérégrinations t’éclairer sur la route à prendre pour ce nouveau chapitre. Sortir de sa zone de confort est toujours difficile mais c’est souvent en sortant qu’on l’agrandit et que les rêves, autrefois inaccessibles, deviennent des possibles.
    Bon voyage!

  2. Petit Marc dit :

    Un poste intéressant et utile se libère en métropole en avril 2017 … si jamais.

    Sinon, tu as effectivement raison de vouloir sauter le pas, qu’est-ce que tu risques à part te sentir vivante ? Je n’ai évidemment aucune idée pour toi mais je te conseille de tenter tant que tu en as encore l’énergie.

    Bise à toi et bonnes vacances.

  3. Ping : Programmation (suite de Printemps de vie) | Découvrons ensemble La Réunion… et le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s