Impressions Montréalaises

Première impression : depuis La Réunion c’est LOIN ! Plus de 24 heures de voyage… et 8 heures de décalage, soit une arrivée plus fracassée que fracassante !


Impressions aériennes : c’est carré ! C’est déjà vrai en Amérique du Sud, mais encore plus ici ! Champs carrés, routes parallèles et perpendiculaires, carrières rectangulaires… heureusement, le fleuve Saint-Laurent tortue faiblement et quelques collines se dessinent bien loin.
En ville je retrouve le quadrillage des rues, mais pas aussi régulier qu’en Argentine. Et puis quelque chose que je n’avais pas ressenti depuis longtemps : les bâtiments qui font de l’ombre à toute la largeur de la rue !

Enfin cela est vrai pour l’hypercentre, ailleurs, ce ne sont que des maisons à deux étages avec escalier extérieur, ce qui fait le charme et le cliché des rues nord-américaines !

Le temps est clément avec moi pour mon arrivée : il fait 19 degrés ! La poussière, les rues blanchâtres me montrent tout de même que l’hiver vient de finir et que les derniers déneigements sont récents ! Heureusement, les tulipes, jonquilles fleurissent les premières feuilles des arbres sortent ! Rien de très vert mais bien prometteur.

Comme partout, j’éprouve bien vite le besoin de prendre de la hauteur pour mieux appréhender la ville et son fleuve. Je monte donc sur la coupole de la chapelle du bon secours avec une magnifique vue ensoleillée sur le fleuve, le vieux port et le vieux Montréal, parsemé de gratte-ciel. 


Le lendemain, je décide d’aller courir sur le mont Royal, pour admirer une vue plus large. Je ne me laisse pas impressionner par les 6 degres et pars courir en short : pas le droit de m’arrêter, sinon je gèle ! Le footing touristique, j’aime bien, ça permet de se mettre en forme en visitant des parcs et des endroits un peu plus éloignés que ce qu’on verrait en marchant et cela permet aussi de comprendre la géographie de la ville à travers différents quartiers ! Je suis quand même rentrée en métro au bout de 2 heures, car je n’avais pas pris mes gants…

A midi ce fut un brunch amplement mérité, d’autant qu’il faut faire la queue le dimanche pour bruncher au Québec ! Pancakes aux bleuets (myrtilles moins goûtues), œufs, lard, pommes de terre et supplément cheddar, pour le kif local !!


Cet après-midi, déjà marre du froid ! Suis allée dans la serre tropicale du biodôme, au village olympique. 


Un bien moche lieu bétonné (Montréal 1970… what did you expect ?) mais admirablement transformé en un zoo pédagogique sur les écosystèmes du continent américain : forêt tropicale, érablière, golfe du Saint-Laurent et régions subpolaires. Où comment passer de l’ibis rouge au macareux en une heure !

Pis voilà pour mon premier week-end québécois, ponctué également de culture : impro en français, improv en anglais et ce soir contes, avant de partir pour Sherbrooke !!

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique, Québec, Textes divers, Voyages extra-insulaires. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s