Le petit miracle.

Lâcher-prise, spontanéité et absence de jugement : les 3 piliers de l’improvisation théâtrale. Je vous partage pourquoi Odile Cantero (à voir, notamment à Lausanne !) aime initier les gens à l’impro et pourquoi j’aime en faire…

Odile Cantero

J’aime donner des ateliers d’improvisation. J’adore ça, mais je dois dire que ceux qui me font le plus d’effet sont ceux avec des participants qui n’ont jamais fait d’impro. Initier des gens à l’impro. Quel luxe.

Tu rentres dans la salle, ils sont tous collés au mur de la peur. Tu finis le cours, ils te demandent s’il existe des cours réguliers avec de la place. Je caricature. Juste un peu. On est pas loin de ça.

Pourquoi j’aime ces initiations et pourquoi ces deux heures donnent souvent envie de plus à certains participants? Grâce à ce petit miracle. Ce moment charnière qui m’indique que je peux lâcher l’échauffement et les lancerdans de véritables improvisations. Cet instant où les mots pipi, caca et vomi font rire le groupe entier. Ah vous la voyiez pas venir celle-ci hein. Pourtant, je ne déconne pas une seule seconde. Je m’explique.

L’un des jeux…

View original post 579 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Textes divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s